sortie ucs
statut monde
Etat des serveurs FR
Sirannon Sirannon

Galdhros Domptecime, l'Ultime Quête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Galdhros Domptecime, l'Ultime Quête

Message par Galdhros le Ven 11 Nov - 2:11



"Cette histoire que Galdhros relate dans ces pages, partie de l'ouvrage de son Histoire, est consacrée à ce qu'il a appelé son "ultime quête" en Terre du Milieu. Comme il est dit dans sa biographie générale, Galdhros partit vers l'Est à la fin du Beleriand. À cette époque, il traversa l'Ered Luin en passant à proximité du Mont Dolmed et arriva au Lindon. Il fut accueilli par les elfes de Duillond et par la suite par ceux de Celondim dont il resta très proche. Conquis par la beauté de ce petit port construit au bord de la rivière Lhûn, il y séjourna de longues années et renforça grandement son savoir et ses connaissances. Puis, il partit découvrir d'autres terres, y trouvant à chacune une personnalité et un aspect différent. Il fut particulièrement séduit par l'Evendim et l'Eregion dont les beautés n'ont d'égal en Eriador ! Que se soit celle des belles collines vertes de la première ou les bastions elfes de la deuxième, le coup de cœur du gondolindrim fut immédiat. Il combattit pour l'Eregion lors de l'apogée du royaume. C'est là qu'il se battit sa grande réputation à la forge en intégrant la Guilde des Forgerons de Joyaux. Son talent combiné à ceux de biens d'autres elfes fit voir le jour à de nombreuses œuvres extraordinaires ; avant les jours sombres qui entrainèrent la chute de l'Eregion à cause des maléfices d'Annatar (Sauron en réalité). Galdhros fut de ceux avec Celeborn et Galadriel, Cirdan et Gil-Galad, à sentir la terrible menace qui planait sur le royaume. Les deux premiers furent chassés, mais Galdhros resta pour tenter de défendre comme il le pourrait ces terres qu'il considérait à présent comme sa nouvelle maison. Elrond, son ami Noldor, avait fait le même choix que lui. Ensembles ils se battirent jusqu'au bout contre les armées de Sauron avant de fuir l'endroit en 1697 du Second Âge. C'est à cette date qu'ils se séparèrent : Elrond fonda la cité cachée d'Imladris dans la Trouée des Trolls, tandis que Galdhros franchit les Mont Brumeux pour atteindre le Rhovanion. Les nains de Khazad-Dûm lui autorisèrent le passage en passant par leurs mines, lui indiquant qu'après son entrée dans la montagne ils scelleraient la Porte de l'Ouest de la Moria (ce qu'ils firent), mais l'elfe aux cheveux dorés refusa leur offre et passa par le col de Caradhras, mont mythique qu'il avait depuis son arrivée en Eregion envie de franchir et de vaincre (c'est-à-dire de parvenir jusqu'à son sommet). Son exploit ne resta pas dans l'ignorance et le silence. En effet, les gardiens des cimes des Monts Brumeux avaient regardés et suivis du haut de leurs nids l'ascension du guerrier : Gwaihir, Meneldor, Landroval et bien d'autres aigles. Ce jour là, Galdhros Vertefeuille rencontra les aigles des Monts Brumeux et gagna leur admiration. Ce fut aussi, comme il est mentionné dans sa biographie, le début de leur profonde amitié. Cela pourrait paraitre étrange, mais il apprit beaucoup en les fréquentant et en vivant des choses avec eux, car les aigles ont une sagesse et un savoir d'une richesse insoupçonnée de beaucoup ! Car ils voient, ils regardent, ils observent sans cesse, l'Eriador à l'Ouest, le Rhovanion à l'Est, Gundabad au Nord et l'Isengard au Sud, ils scrutent de leurs yeux perçants les moindres recoins de la Terre du Milieu. Et il ne faut pas oublier qu'ils sont venus en ce monde pour servir Manwë. Ils furent néanmoins surpris de rencontrer, même un elfe, à la vue presque aussi efficace que la leur. Certains mouvements source de guerre furent réduits à néant grâce au veilleur de Gondolin des Monts Brumeux. Ceci se sut parmi les différents peuples de ce monde, si bien qu'aujourd'hui en Terre du Milieu, rare sont ceux à ignorer l'existence de celui que les elfes de la Lorien ont été les premiers à l'appeler l'Œil du Caradhras.
Il fut ravi de revoir Celeborn et Galadriel lorsqu'il parvint en Lorien en leur demeure de Caras Galadhon. Puis il poursuivit sa route, vous le savez déjà sûrement, amis de Galdhros, jusqu'en Forêt Noire. Il fit la rencontre d'un drôle de personnage, celui que l'on appelle Radagast le Brun. Ce vieil ermite à l'allure de sorcier amusa beaucoup le guerrier, et, quand il repartit, c'est en grand respect qu'il estimait cet être bienveillant envers la nature et profondément gentil, bien que quelque peu étrange et spécial dans son comportement, reconnu l'elfe. Il arriva enfin à la destination qu'il avait choisit depuis son départ de l'Eregion : le royaume sylvestre. Il y resta un temps, long, assez pour que la vie d'un homme se soit écoulée. Il retourna voir ses amis seigneurs de la Lorien. C'est là que lui fut révélée ce qui déclencha ensuite sa quête ultime !

La Dame Blanche lui apprit que Glorfindel de la Maison de la Fleur d'Or, son ancien capitaine de Gondolin qu'il avait servi jusqu'à sa mort, était de retour en Terre du Milieu. Elle lui révéla que le Noldor du Beleriand avait été réincarné, qu'il était bien réellement vivant à nouveau et qu'il lui serait possible de le revoir ; mais que cette nouvelle rencontre entre les deux elfes engendreraient quelque chose dont Galdhros n'aurait jamais imaginé. Celui-ci décida de partir immédiatement pour Fondcombe afin de mettre un terme à cette si longue séparation. Mais Meneldor lui proposa d'accomplir cette tâche pour lui, confiant à Glorfindel son message comme quoi son ami se trouvait en Lorien et qu'il désirait ardemment le voir. Ce fut chose faite, si je puis dire, à vol d'oiseau. L'aigle revint le soir même, lui annonçant que l'ancien capitaine du Roc Caché serait à Caras Galadhon dans deux jours au plus tard. Les derniers instants qui séparèrent les deux gondolindrim furent solennels, presque sacrés. En effet, ils se contemplèrent un petit moment avant d'admettre que ces retrouvailles étaient bien réelles. Galdhros dit se jour là : "Il s'agit aujourd'hui d'une date mémorielle pour la Terre du Milieu car elle voit sur ses entrailles les retrouvailles de deux amis qui ont combattus ensemble au péril de leur vie pour leur cité et du grand capitaine de Gondolin, que le Destin a réunit pour qu'ils soient de nouveau côte à côte." À cela, Glorfindel répondit : "Elle voit aussi un Noldor réincarné, qui est venu te dire ce jourd'hui mon ami, une chose qui changera inéluctablement la suite de ton existence, si ton accord tu me donnes pour que je te la révèle. Mon frère, ce choix t'appartiens à toi seul." Galdhros Vertefeuille apprit ce jour là qu'une rumeur circulant depuis peu disait qu'un elfe semblable à la Grande Sentinelle de l'Ouest avait été vu à Arda. Un elfe en chair et en os.
"Je ne sais pas si ton père a comme moi été réincarné. Rien ne certifie qu'il s'agisse bien de lui. Mais les rumeurs ne circulent pas au hasard en Terre du Milieu, Galdhros, cette nouvelle doit être vérifiée. Car ceux qui ont été réincarné ne doivent pas entraver le cours des évènements présents et futurs à Arda, du moins pas tant que leur retour ne soit clairement l'annonce d'un rôle majeur qu'ils ont a accomplir ici, avant qu'ils aient accomplis définitivement leur destin ! Comprend bien cela, cousin de Legolas, si Fingolion est bien vivant en ces terres, il ne dépendra que de toi d'éclaircir au grand jour ce mystère. Mes conseils te seront toujours les bienvenus mon ami, mais c'est une quête que tu devras entreprendre seul !"

L'Ultime Quête, Première partie
avatar
Galdhros
Plumeau

Messages : 5
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20
Localisation : Au sommet des cimes

Feuille de personnage
personnage principal: Galdhros
reroll:
Classe principale: Chasseur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum